En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nécessaires au bon fonctionnement du site. En savoir plus ×

Remboursements soins infirmiers à domicile : à combien les mutuelles couvrent-elles les actes des IDEL et des aides-soignants ?

Mutuelle santé soins infirmiers

Les remboursements des soins infirmiers à domicile par les mutuelles atteignent 500 % de la BRSS. Ces garanties visent à compléter les prises en charge de la Sécurité sociale limitées à 60 % des Services de Soins Infirmiers A Domicile (SSIAD) réalisés chez le patient par des infirmiers diplômés d'Etat libéraux (IDEL) ou des aides-soignants.

Ainsi, les partenaires de « Comparatif-mutuelles-sante.com » proposent pour les actes et soins à domicile :

  • des rembourser sans délai de carence à plus de 400 % pour les honoraires des infirmières libérales pour différents soins réalisés à domicile (prise de sang, instillation de collyre, changement de pansements, etc.).
  • un service complet d'assistance à demeure (aide-ménagères, livraison de médicaments, portage des repas, garde d'enfants, etc.).

Comparez les mutuelles pas chères qui remboursent au mieux les soins d'infirmiers à domicile avant de choisir l'offre santé qui peut être souscrite en ligne ; ceci évite d'avoir à se déplacer pour y adhère et assure d'être couvert dès que vous procéder à la signature électronique.

Remboursements soins infirmiers à domicile : quelles mutuelles couvrent le mieux les actes d’auxiliaires médicaux et quels sont les frais pris en charge ?

Les meilleurs remboursements des soins infirmiers à domicile par les mutuelles couvrent la majorité, voir la totalité, des actes des IDEL à l'instar des prises en charge proposées par :

Compagnies Remboursements des actes infirmiers
Apicil 150 %
Identité mutuelle 200 %
FFA 300 %
Apivia 350 %
April 500 %

Exemples des mutuelles qui remboursent bien les soins infirmiers à domicile

Ces taux de remboursement des honoraires des infirmiers libéraux complètent les prises en charge partielles de l'Assurance maladie des actes réalisés à domicile par ces auxiliaires médicaux.

En effet, les actes techniques réalisés à domicile par les infirmiers ou les aides-soignants sont pris en charge par la Sécurité sociale à 60 % du BRSS (100 % en cas d'ALD) à l'exception de la franchise de 0,5 €/acte paramédical. De plus, l'intervention de la CPAM est attribuée uniquement suite à la prescription sur ordonnance d'un médecin traitant et après demande d'entente préalable avec l'assurance maladie.

Quant aux 40 % restants à la charge de l'assuré ainsi que les dépassements d'honoraires et les majorations tarifaires (indemnités kilométriques, majorations des dimanches, frais de coordination, etc.), une mutuelle santé pas chère bien choisie se charge de les couvrir.
En ce qui concerne les remboursements des soins infirmiers à domicile, ils intéressent les actes préventifs, curatifs et palliatifs suivants :

  • les interventions lors d'une hospitalisation à domicile, les traitements d'aide au retour aux logis des patients suite à une opération, etc.
  • les injections de médicaments ou de vaccins, prélèvements pour examens biologiques (ex : prise de sang par l'infirmière), instillation de collyre après une opération de cataracte, suivi de maternité, etc.
  • l'assistance à domicile des seniors, des patients dépendants ou atteints de pathologies chroniques et déclarés en ALD par les aides-soignants (toilette, changement de pansement, prévention d'escarres, etc.)
  • les actes oncologiques lors des chimiothérapies (perfusions, surveillance du patient, bilans nutritionnels, etc.).

Faites vos devis personnalisés et trouvez, à un tarif pas cher, la mutuelle qui vous rembourse le mieux les honoraires de ces auxiliaires médicaux.

Remboursements soins infirmiers à domicile : quelle mutuelle choisir pour compléter les prises en charge par la Sécurité sociale des honoraires des IDEL ?

Obtenir les remboursements des soins infirmiers à domicile de la part de sa mutuelle santé nécessite d'opter pour des garanties capables de compléter les prises en charge de la Sécurité sociale pour les :

  • Actes Médicaux Infirmiers (AMI), comme les injections, pansement, ablation d'agrafes, etc., dont la BRSS est de 3,15 €/intervention.
  • Actes infirmiers de soins (AIS), comme l'aide à la toilette, dont la BRSS est de 2,75 €/10 minutes.

A ces frais s'ajoutent les dépassements d'honoraires, les majorations de nuit, les indemnités kilométriques, l'indemnisation forfaitaire de déplacement, etc.

Afin de limiter ses restes à charge à la simple franchise de 0,5 €/acte, l'assuré désireux de se faire rembourser les soins infirmiers à la maison est conseillé de choisir une mutuelle santé avec des :

  • pourcentages suffisamment élevés pour couvrir les frais des multiples visites des infirmières libérales (150 à 500 %). Toutefois, il est important de choisir le juste taux de remboursement afin de bien couvrir les besoins réels du patient sans augmenter inutilement les cotisations.
  • taux de 100 % sont indiqués pour mieux rembourser les prix d'achat des médicaments et des produits médicaux utilisés lors des soins à domicile (seringues, pansements, cathéters, etc.).
  • pourcentages supérieurs à 150 % pour prendre en charge les honoraires des aides-soignants et des téléconsultations médicales.
  • garanties associées aux soins infirmiers comme la réadaptation fonctionnelle, la kinésithérapie, l'orthopédie, etc., suite à une chirurgie.
  • forfaits de 500 à 1000 € pour prendre en charge les coûts des équipements médicaux utiles au confort de la personne hospitalisée à domicile et qui facilitent le travail des infirmiers comme le lit médicalisé ou le fauteuil roulant.

Il est aussi conseillé de préférer les mutuelles santé qui prévoient d'autres garanties avantageuses pour les frais liés au maintien à domicile notamment s'il s'agit d'un senior :

  • l'aide-ménagère, la livraison des médicaments, etc.
  • les frais hospitaliers remboursés par les bonnes mutuelles hospitalisations vu que pour les seniors, l'HAD intervient le plus souvent après un séjour en hôpital ou en clinique.

Les frais engendrés pour le maintien à domicile du senior peuvent dépasser 3 000 €/mois ; un montant lourd à supporter par les personnes âgées de plus de 60 ans qui souhaitent rester dans leurs demeures.

C'est là qu'intervient une mutuelle senior pas chère qui inclut des garanties adaptées pour rembourser les actes de soins infirmiers, les frais hospitaliers, l'assistance à domicile, etc.

De plus, les offres santé des mutuelles partenaires au comparateur peuvent être souscrites en ligne pour être couvert sans attente, ni déplacement.


4.4 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
Evaluation 4.4 sur 5 (note basée sur 10 Avis)
Mutuelles santé partenaires
mutuelles sante partenaires
Carte tiers payant
Charte de confidentialité